Comment devenir un juriste d’entreprise ?

Ces dernières années, le métier de juriste d’entreprise est considérablement évolué vu l’internationalisation du droit des entreprises et des sociétés. Sa présence au sein d’une entreprise, quelle que soit sa taille, est essentielle parce qu’il est le garant de la conformité des activités vis-à-vis de la loi en vigueur comme la législation de travail, le respect des normes, et autres.

Les qualités requises

Un juriste d’entreprise peut être appelé aussi responsable juridique, responsable de service contentieux et de recouvrement, ou bien juriste de contentieux. Pour être titulaire d’un tel poste, il doit être organisé, méthodique et rigoureux afin de consulter les bases de données juridiques disponibles. Il doit aussi être doté d’une aisance relationnelle, d’une souplesse d’adaptation et aussi de fermeté. Il devra être en relation avec un avocat si un litige est plaidé. Pour être un garant de conformité, il doit avoir l’esprit d’analyse et d’évaluation. Il faut que ce professionnel maîtrise le droit de l’entreprise et le domaine juridique correspondant au secteur d’activité de la société comme le droit bancaire, droit international, droit social, et autre. Pour pouvoir conseiller ses collègues et ses dirigeants, il doit se montrer pédagogue et objectif. Et pour assurer certains conflits de concurrence, il doit être diplomate et habile dans les négociations.

La formation nécessaire

Pour devenir un juriste d’entreprise, il faut d’abord avoir le diplôme de juriste c’est-à-dire qu’il est primordial de suivre un cursus de bac +5 en droit privé : licence, master 1 et master 2. Et puis, vous pouvez vous spécialiser selon le secteur d’activité que vous voulez exercer comme le juriste des affaires, gestion fiscale de l’entreprise, juriste d’entreprises industrielles, et autres. Il est aussi indispensable d’obtenir un diplôme de juriste-conseil d’entreprise, d’école de commerce, un certificat d’aptitude à la profession d’avocat, un diplôme à l’institut d’études politiques ou l’institut d’administration des entreprises. Pour mettre à votre côté la chance de pourvoir à ce poste, vous devez parfaitement maîtriser au moins une langue étrangère, surtout la langue anglaise.

Les principales missions

La fonction d’un juriste d’entreprise dépend de la taille de son organisation et de la nature de son secteur. Mais nous pouvons citer ses principales attributions. Pour le bien de l’entreprise, il a pour rôle de :

  • Faire une analyse des risques et de protection juridique relatifs à la situation de la société
  • Conseiller et rédiger certains contrats : contrat de vente, d’achat, de travail, de retraite, et autres.
  • Vérifier le prétexte juridique des investissements
  • Défendre et protéger les intérêts de l’entreprise sur le plan financier, technique et commercial. Pour cela, il doit travailler en étroite collaboration avec la direction, le service de ressources humaines, des experts, d’un avocat, et autres.
  • Veiller au respect de la loi, de régler les litiges et de participer aux négociations commerciales
  • Transmettre et informer les actualités juridiques
  • Accompagner les projets de développement de l’entreprise en termes de fiscalité pour en tirer des bénéfices.