Qu’est-ce qu’un juriste

Les personnes qui étudient le droit, qui exercent le droit, qui enseignent le droit, celles qui en font le domaine de sa profession sont appelées « juristes ». Dans la majorité de cas, il exerce son métier dans une entreprise.

Plus clairement, le juriste peut être par exemple un agent spécialisé en droit fiscal, droit social et commercial… il est à noter que ces missions sont déterminées en fonction de l’entreprise dans laquelle il travaille. Il peut-être amené à maîtriser plusieurs spécialités du droit comme le droit de l’environnement, droit de propriété intellectuelle… s’ajoutant au droit des contrats, au droit social et au droit fiscal indispensables, car le juriste peut occuper le service des ressources humaines ou travailler étroitement avec ce service tout comme il peut l’être avec l’expert-comptable ou des services spécifiques. Il travaille en équipe.

Mission des juristes en entreprise

Les missions du juriste sont multiples et sont très importantes pour l’entreprise. Ce sont :

  • l’alerte de l’entreprise sur les risques qu’elle court ;
  • l’étude des divers dossiers ;
  • l’établissement des contrats ;
  • l’émission d’un avis sur des questions juridiques ;
  • la défense de l’entreprise en cas de procès avec l’appui des avocats extérieurs ;
  • la détermination du régime fiscal le plus adapté à l’entreprise ;
  • le travail sur un éventuel plan social ;
  • la veillée à l’entrée en vigueur de nouvelles lois ;
  • le conseil de l’ensemble des services sur l’évolution des lois ;
  • l’éclaircissement des questions de droit à ses collaborateurs.

Qualités requises

Pour devenir Juristes, certaines qualités sont requises telles que la rigueur. Le juriste doit être multidisciplinaire, c’est-à-dire qu’il doit connaître plusieurs spécialités du droit, comme le droit du travail, pour être capable de résoudre au mieux les questions juridiques qui se posent au sein de l’entreprise.

De plus, il doit posséder d’une bonne mémoire pour se rappeler et appliquer toutes les règles législatives.

Par ailleurs, la bonne culture générale et la capacité en communication sont aussi des atouts indéniables pour devenir un bon juriste.

Formations et expériences

L’étudiant en droit des affaires, en économie, en gestion doit avoir au minimum le bac+5 pour être juriste, suivi par des années de stage dans un établissement.