Quelles sont les obligations pour estimer un bien immobilier ?

L’estimation immobilière est une étape importante dans la démarche de vente ou de succession d’un bien immobilier. La réalisation de l’estimation permet de connaître la valeur du bien sur le marché afin de faciliter la vente et trouver rapidement un acquéreur. Mais existe-t-il des obligations pour bien estimer un bien immobilier ?

Est-ce une obligation de faire appel à un professionnel pour l’estimation de sa maison ?

De nos jours, aucune loi n’impose au propriétaire de faire appel à un professionnel pour estimer la valeur d’un bien immobilier. Le propriétaire a tout à fait le droit de faire l’estimation en se basant littéralement sur différents critères. Estimer la valeur du bien par soi-même peut impliquer plusieurs tâches à réaliser, sans compter les démarches administratives associées. L’estimation doit se faire de manière objective en se conformant aux prix sur le marché immobilier.

Cependant, il est fortement conseillé de demander conseil auprès des professionnels qui eux ont la compétence et les connaissances nécessaires du marché pour estimer le bien à sa juste valeur. Faire appel à un professionnel permettrait de limiter les pertes et de bénéficier d’un service gratuit. Effectivement, l’estimation immobilière connue sous le nom d’avis de valeur est juridiquement considérée comme un contrat unilatéral à titre gratuit. C’est-à-dire, l’engagement peut rester sans suite et reste à la charge du professionnel. Le propriétaire n’est donc pas obligé de confier la vente du bien immobilier au mandataire qui a réalisé l’estimation. Le professionnel n’aurait pas également le droit de réclamer des dommages-intérêts si le propriétaire décide de confier la vente à une autre agence.

A lire également  Le cannabis est légal en suisse – Quelles sont les conditions ?

Le propriétaire peut ainsi demander un avis de valeur à plusieurs professionnels sans payer une contrepartie. Au fur et à mesure des valeurs qui coïncident, le propriétaire peut enfin avoir une idée sur la valeur de son bien afin de trouver un acheteur potentiel. Par la même occasion, l’agence en charge de la vente n’est pas obligée de vendre le bien à ce prix. Le prix de vente proposé peut être revu à la hausse ou à la baisse au fil du contrat.

Les critères à prendre en compte dans l’estimation

Pour pouvoir estimer la valeur d’un bien immobilier, les professionnels s’appuient sur plusieurs critères. Dans la majorité des cas, l’estimation se base sur des critères importants comme :

  • La nature du bien

S’agit-il d’un appartement, d’un studio, d’un garage ou d’une maison individuelle ? Le prix estimé de chaque type de bien est forcément différent.

  • La localisation

L’emplacement géographique du bien peut être un facteur déterminant de la valeur de celui-ci. Le prix moyen au mètre carré peut être différent d’une ville à une autre, selon la zone et la réputation de la ville. L’environnement autour du bien ainsi que la proximité par rapport à des services de base seront aussi pris en compte.

  • Les caractéristiques du bien

Bien sûr, l’estimation de la valeur d’un bien doit prendre en compte les informations sur le logement. L’année de construction et de rénovation, la superficie, le nombre de pièces sont par exemple des données importantes pour l’estimation. Les atouts supplémentaires tels que la présence de terrasse, jardins ou parking seront à leur tour considérés pour ajouter de la valeur au prix, sans oublier la performance énergétique du bien.

  • L’état général 
A lire également  La mise en demeure

L’état du bien en question est un critère important qui permet de réévaluer le prix par rapport aux caractéristiques générales du bien. Les travaux à prévoir seront justement déduits du prix initial estimé.

Estimation immobilière : avis de valeur et rapport d’expertise immobilière

Si l’avis de valeur est considéré comme une estimation à valeur informative, le rapport d’expertise immobilière est une estimation réelle de la valeur du bien. L’avis de valeur servira surtout à fixer le prix de vente du bien sur le marché, tandis que le rapport d’expertise immobilière est un acte juridique qui engage la responsabilité civile professionnelle de son auteur. Cette estimation réelle est surtout réalisée dans le but d’apprécier la valeur vénale d’un bien immobilier à un instant T. Cette valeur sera ainsi reconnue par toute entité juridique pour indiquer la valeur du bien.

La réalisation de l’estimation immobilière est notamment obligatoire en cas de partage, de divorce ou de succession. Celle-ci doit être effectuée par un professionnel inscrit à la Chambre des Experts Immobiliers en prenant compte des différents critères cités ci-dessus. De ce fait, cette estimation est payante et qu’elle doit impérativement s’accompagner d’un ordre de mission signé au préalable par le propriétaire.