Les gestes à adopter face à une urgence médicale ?

Si vous trouvez une personne qui a besoin d’une urgence médicale, il est conseillé d’appliquer les gestes adéquats. Outre ces derniers, vous pouvez également faire appel à des équipes médicales. Toutefois, si vous êtes la victime, demander secours à l’un des membres de votre famille est incontournable. S’il n’est pas sur place, signalez la personne de votre entourage.

Identifier les signes d’une urgence médicale

Souvent, quand vous êtes malade, vous avez l’habitude de contacter votre médecin et d’attendre patiemment. C’est le cas d’une simple maladie. Cependant, il existe certaines pathologies qui nécessitent l’intervention des secours médicaux dans l’urgence.

  • Si vous voyez une personne qui s’évanouit, n’hésitez pas à conduire la victime dans un service d’urgence le plus proche. Si vous ne parvenez pas à la mobiliser, contactez tout de suite une ambulance.
  • Si vous sentez une douleur thoracique, ne restez pas chez vous, rendez-vous directement à l’hôpital. Si vous avez du mal à respirer, cela fait également partie des maladies qui doivent être prises en charge urgemment.
  • Au cas où vous vomissez du sang, ne perdez pas de temps. Appelez le numéro 15 ou sollicitez l’aide d’un proche. Il en est de même pour les personnes victimes de troubles visuels.
  • Si vous disposez d’une difficulté à marcher, cela signifie qu’il y a un dysfonctionnement au niveau de vos membres inférieurs. Pour que votre maladie ne s’aggrave pas, faites appel à une urgence médicale.
A lire également  Assistance juridique : Que faire face à un litige ?

Urgence médicale : agir en cas de besoin

Face à une situation d’urgence, si vous trouvez que les secours mettent de temps pour venir, ne laissez pas la victime souffrir, agissez-vous. Si vous avez suivi une formation relative au secourisme, mettez votre expérience en application. Si l’individu souffre d’un étouffement, votre premier réflexe est de donner des coups de claque dans son dos. Il se peut que vous soyez confronté face à une personne qui saigne sans arrêt suite à une blessure. Pour arrêter l’écoulement du sang, il est conseillé d’effectuer une pression sur la plaie.

Si la victime se trouve dans l’inconscience, veillez à ce que ses voies aériennes se libèrent. Ensuite, placez-la en position latérale. Enfin, appliquez la technique de réanimation. Pour les individus n’arrivant pas à respirer normalement, effectuer des compressions au niveau des poitrines. Outre les compressions, des insufflations sont également indispensables. Continuez l’action jusqu’à ce que la victime trouve sa respiration normale. Si les secours sont en place, laissez-les prendre le relais.

Les règlementations d’une urgence médicale

Selon l’article L.6111-2, un établissement sanitaire n’est pas autorisé à accueillir une personne en situation d’urgence médicale s’il présente une carence de service. Si un organisme médical souhaite exercer légalement face à une urgence, il doit comporter une unité de réanimation. Ensuite, la présence des médecins généralistes est également nécessaire. À part ces derniers, des spécialistes en cardiovasculaires doivent être présents dans un service de santé. Ces médecins ne suffisent pas pour prendre en charge les urgences médicales qui existent de nos jours. Si un enfant a besoin d’un soin en urgence, l’intervention d’un médecin pédiatrique est incontournable. Si la victime nécessite une opération chirurgicale, des médecins en adéquation avec cette dernière sont à mettre en place. Pour une femme qui souffre d’une complication lors d’un accouchement, l’intervention des gynécologues est primordiale.

A lire également  Divorce et pension alimentaire : tout ce que vous devez savoir

Outre la présence de ces différents médecins, l’établissement sanitaire doit par ailleurs disposer d’une autorisation attestant son service d’accueil. Ce document doit aussi mentionner la faculté de l’organisme sanitaire de traiter des cas en urgence. Les horaires de travail doivent être flexibles. Quant à l’article R6123-3, un établissement de santé est tenu d’accueillir tous les patients en situation d’urgence 24h/24 et 7 j/7.