Qui a le droit de vendre du CBD en France ?

Le 12 décembre 2017, une loi a été votée qui légalise la culture et l’utilisation de cannabis contenant de faibles taux de THC , inférieurs à 0,2%, à des fins ” médicinales “. Il est désormais possible de produire ou de vendre du cannabis contenant moins de 0,2% de THC en France, mais seulement si vous disposez d’une licence de l’ANSM (Agence Nationale de Sécurité du Médicament et des produits de santé).

L’huile de CBD est devenue plus populaire récemment parce qu’elle peut être utilisée à des fins médicinales sans vous faire planer puisque le CBD ne contient pas de THC. Les gens utilisent l’huile de CBD pour traiter l’anxiété, soulager la douleur chronique, réduire le stress et induire le sommeil, entre autres. Cependant, l’achat de CBD en France n’est pas si facile.

Acheter de l’huile de CBD en France

L’huile de CBD peut être utilisée pour traiter plusieurs conditions médicales, mais il est important de noter que le CBD disponible actuellement sur le marché provient du chanvre industriel . Le chanvre industriel contient 0,2 % de THC ou moins selon la réglementation établie par l’Union européenne (UE). La consommation de cannabis contenant des doses plus élevées de THC peut entraîner une diminution de la capacité de concentration, ce qui la rend dangereuse pour les personnes qui conduisent des véhicules ou travaillent sur des machines.

Selon cette loi, seules les pharmacies peuvent vendre des produits à base de CBD après avoir été autorisées par l’ANSM. Cet organisme d’État élabore actuellement un décret qui réglementera la vente de CBD en dehors des pharmacies. Cependant, il n’y a pas de date précise quant à la date à laquelle toutes ces nouvelles lois seront appliquées .

Le CBD dérivé du chanvre contient très peu ou pas du tout de THC, ce qui rend son achat et sa vente légaux sans avoir besoin d’une quelconque licence. À ce jour, il existe plus de 1 000 magasins en France où vous pouvez acheter des produits à base de CBD, notamment des huiles, des crèmes, des pommades, etc. Ces magasins de détail vendent du CBD sans licence car ils considèrent qu’il s’agit de produits “à usage médical” En bref, acheter de l’huile de CBD en France n’est pas illégal même si ces détaillants n’ont pas de permis de l’ANSM pour le faire.

Quelle autorisation pour vendre du CBD ?

Bien que l’huile de CBD dérivée du chanvre industriel contienne peu ou pas de THC, la plupart des détaillants de produits CBD en France n’ont aucune sorte d’autorisation et leurs produits CBD ne sont pas enregistrés. Ces magasins achètent leur matière première CBD dans différents pays comme la Suisse et la Hongrie.

Même s’ils vendent un produit légal, si les autorités décident un jour d’enquêter sur ces sociétés, elles pourraient entraîner des sanctions ou des peines de prison pour toutes les personnes impliquées. Il est préférable de passer par un détaillant officiel qui a été autorisé par l’ANSM car ils respectent la loi et vendent des produits sûrs et de haute qualité.

Est-ce légal de fumer du CBD en France ?

Il est illégal de fumer du CBD en France car le taux de THC est trop élevé. Lorsque vous fumez du CBD, il est métabolisé par votre foie, ce qui vous donne un effet différent de celui d’une prise orale de CBD, où la molécule entre dans votre circulation sanguine directement à travers vos muqueuses.

Fumer entraîne également une tolérance et une dépendance plus rapides, il faut donc être prudent lorsque l’on fume un produit contenant du THC ou toute autre substance psychoactive. De plus, fumer peut avoir des effets négatifs sur la santé, en particulier sur le système respiratoire, alors optez pour une alternative plus sûre comme le vapotage.

En résumé, il est illégal de vendre du cannabis contenant des doses élevées de THC, mais il est légal de vendre des produits dérivés du chanvre industriel qui contiennent moins de 0,2 % de THC. Même s’il n’y a pas de date précise quant à la l’ANSM élabore actuellement un nouveau régime de vente du CBD pour les magasins de détail qui ne sont pas des pharmacies. Le statut juridique du CBD est encore relativement nouveau en France, la recherche et la législation progressant à grands pas.