Assurance habitation : est-ce obligatoire avant de conclure un compromis de vente ?

Que vous soyez acquéreur ou vendeur d’un logement, à part l’authenticité du compromis de vente, vérifier l’assurance habitation est incontournable. Cela vous donne l’opportunité de vous protéger contre les éventuels risques. Même si elle est facultative pour certains cas, il est toujours recommandé de la souscrire.

L’utilité de l’assurance habitation pour l’acquéreur

Si vous disposez d’un bien immobilier et vous souhaitez l’occuper vous-même, vous n’êtes pas tenu de souscrire une assurance habitation. Si un jour, vous décidez de le vendre, le futur propriétaire doit s’assurer que le logement est garanti. En effet, avant que le notaire rédige l’acte de vente, il est conseillé de souscrire une assurance habitation au préalable. Toutefois, si vous ne pensez qu’à vendre une partie de votre bien et que vous gardez l’autre partie, vous devez au minimum disposer d’une assurance RC. Avec cette formule, vous bénéficiez d’une protection au cas où vous provoquez des dégâts à votre voisinage. Cette couverture est valable aussi bien aux dommages corporels qu’aux dommages matériels.

  • Selon la loi, si votre logement dispose déjà d’une assurance, la couverture continue de façon systématique. Vous devez en effet joindre cette pièce à l’acte authentique de vente.
  • Si le nouveau propriétaire souhaite contracter une nouvelle formule, il a le droit de le faire, mais en vous mettant au courant. Il peut vous envoyer une lettre recommandée. L’utilisation d’un email est également valable.
  • Si vous acceptez le transfert, les assureurs envoient par la suite un courrier électronique au nouveau propriétaire. Ils résilient ensuite l’ancien contrat.
A lire également  La publicité trompeuse : Un piège pour les consommateurs et une menace pour les entreprises

Assurance habitation : le déroulement du transfert

D’une manière générale, si vous êtes propriétaire et pensez vendre votre bien, aucune loi ne vous oblige à souscrire une assurance habitation. D’ailleurs, la loi Alur oblige le futur propriétaire à disposer d’une garantie responsabilité civile. Avant la signature de l’acte authentique de vente, il a le droit d’exiger l’attestation. Une fois votre bien vendu, la police d’assurance accompagne automatiquement le compromis de vente notarié. En d’autres termes, c’est l’acquérir qui va détenir l’assurance à laquelle vous avez souscrit.

Avant de transmettre le contrat d’assurance, l’officier public doit insérer l’attestation dans l’acte de vente. Une clause liée à cette opération doit être remise au nouvel acheteur. Il se peut que ce dernier souhaite modifier le contrat en cours. La loi en question donne alors l’autorisation à l’acquéreur de souscrire une garantie complémentaire en sa convenance. Cependant, il peut renoncer à l’assurance en cours et souscrire une nouvelle couverture.

Mode de choix d’une assurance habitation

Vu la pluralité des compagnies d’assurance qui existent, il est souvent difficile de faire un choix. Si vous voulez bénéficier de meilleures couvertures contre les éventuels sinistres, il est conseillé de bien définir vos besoins. Pour savoir ces derniers, il vous suffit de poser les bonnes questions et de commencer ensuite les recherches adéquates. Vous devez par exemple définir au préalable le montant du budget que vous pouvez cotiser régulièrement. Déterminer le type de dommage que vous souhaitez couvrir fait également l’une des étapes les plus importantes que vous ne devez pas passer. Lorsque vous avez fini de trouver toutes les réponses à ces questions, vous n’aurez pas du mal à choisir la compagnie d’assurance la mieux adaptée.

A lire également  Les différents statuts de l'entreprise individuelle : un éclairage juridique

Outre ce moyen, vous avez de plus l’occasion d’utiliser le comparateur en ligne. Pour pouvoir consulter les plateformes légales, il vous suffit seulement d’avoir une connexion internet à domicile. Cet outil vous guide par la suite de profiter des meilleures offres qui existent sur le marché. À vous de voir l’assurance habitation qui vous correspond. Il existe également les compagnies d’assurance qui proposent des services de qualité, mais à des prix abordables.

Assurance habitation : les éléments à considérer pour faire le bon choix

Afin de développer les informations que nous venons de voir quant au choix d’une assurance habitation, nous vous proposons de procéder par étapes en considérant les points suivants : 

  • Analysez quels sont vos besoins, cela va vous permettre de déterminer le niveau de couverture qui sera le mieux adapté, en fonction principalement de la valeur du logement
  • Veillez à comparer les offres qui vous intéresse, en effet à ce stade, l’utilisation d’un comparateur en ligne vous fera gagner beaucoup de temps
  • Prenez garde à tenir compte des franchises et des plafonds de garantie, ce sont des éléments importants. Par exemple, une franchise élevée peut bien sûr réduire le montant de votre prime d’assurance, mais vous serez moins couvert en cas de sinistre.
  • Évaluez le service client, et la réputation de la compagnie, en lisant les commentaires, en vous inscrivant sur des forums spécialisés, mais aussi en demandant autour de vous.

Et, si vous désirez vous faciliter cette tâche, vous pouvez, en vous rendant sur ce site, obtenir toutes les informations pour une couverture complète d’une assurance habitation. Toutefois, en suivant ces quelques étapes, nul doute que vous trouverez l’assurance habitation qu’il vous faut.

A lire également  Comment savoir si un site Internet est légal en France ?